May diwan

May diwan: Forum Musulman d'Expression française
 
AccueilCalendrierPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Sujets les plus actifs
Les femmes au paradis
Reflexion: Auteurs d'aujourd'hui
Lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui
Destin de femme
Voyage par la photo
Recettes salées du monde
Femmes libérées? Mon œil, dénonce Nancy Huston
Invocation pour se marier
Droit a l'Histoire Amazigh
Reflet dans un oeil d'homme
Meilleurs posteurs
May
 
amanar11
 
Jarod
 
Admin
 
mimouni
 
Lolita KlA
 
Passante
 
Rosalie
 
Nasrine
 
Merghed Soufian
 

Partagez | 
 

 Géolocalise ton fils si tu veux pas qu’il glisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Géolocalise ton fils si tu veux pas qu’il glisse   Lun 8 Nov - 9:03

Citation :
Louis-Émilien était inquiet.

Voilà plusieurs heures que Jacques-Xavier aurait dû rentrer du collège Nadine Morano. Que lui arrivait-il ces derniers temps ? Il ne reconnaissait plus son propre enfant : il n’avait ramené qu’un vulgaire 17,5 la semaine passée en latin, prétextant une mauvaise maîtrise du gérondif ; la semaine d’avant, il avait demandé à table s’il lui serait possible d’arrêter prochainement le catéchisme. Et puis, il y avait eu cette fois où il avait demandé à ce qu’on lui achète des baskets pour remplacer les sandales que sa marraine lui avait acheté pour sa profession de foi. Quel toupet ! Vraiment, Louis-Émilien était inquiet pour l’avenir de son enfant ; ne comprenait-il pas que ses parents étaient là pour le guider ? N’avaient ils pas l’expérience de la vie, celle-là qui lui permettrait d’éviter bien des obstacles ? Ingrate descendance, aveuglée par la luxure et l’orgueil adolescent !

Louis-Émilien se décida à employer les grands moyens : il allait géolocaliser son fils grâce au bracelet qu’il lui avait acheté l’an dernier pour ses 11 ans. D’un pas leste, le père de famille se dirigea vers son ordinateur afin de résoudre la mystérieuse absence de son fils.

__________________________________________________

L’autre jour, je suis tombé là-dessus, à savoir un article traitant de la possibilité de géolocaliser son enfant où qu’il soit afin d’éviter de le perdre. Mais lisons plutôt ensemble.

Qui n’a jamais eu peur de perdre son enfant dans un magasin pendant les courses ? Ces petits êtres haut comme trois pommes sont peu visibles et très rapides. La solution pour les retrouver rapidement peut se trouver dans un simple GPS

Une fois localisé, pensez à lui coller une bonne torgnolle pour lui apprendre

Alors je précise que l’on parle bien d’enfants, hein ; je sais que d’après ce descriptif, on pourrait penser à des leprechauns, mais il n’en est rien : dans mes jeunes années (puisque certains lecteurs s’y intéressent), j’ai bien essayé de voler leur or aux bambins pour voir s’ils me donnaient trois voeux en échange, mais il n’en est rien : quand vous confisquez sa monnaie à un freluquet, tout au mieux, il se met à piailler, et il faut alors l’anesthésier très vite et très fort, en utilisant un objet adapté, comme par exemple un avant-bras doté d’un poing clos (bien que l’on puisse éventuellement se débrouiller avec un moignon, mes lecteurs lépreux sauront de quoi je veux parler).

Mais nous nous éloignons du sujet : oui, quid de perdre son enfant en faisant ses courses ? Comment faire pour le retrouver ? Comment faisait on jusqu’ici ? Faut il l’attacher directement à la proue du caddie, afin d’allier sens pratique et tuning ? Non ! Sachez qu’une nouvelle révolution vient d’arriver : la géolocalisation même si d’entrée de jeu, dans un centre commercial, avec un toit, ça risque pas de marcher.

Pour la modique somme de 129,00€, votre enfant peut donc cacher cet objet “dans son sac” ; ainsi, il suffit d’envoyer un SMS à l’appareil pour que celui-ci renvoie immédiatement sa position. Il dispose de plus d’une fonction “SOS” pour que l’enfant envoie lui-même sa position vers un “téléphone partoble” si jamais il rencontre un soucis, comme par exemple, une tentative de kidnapping.

Ainsi, l’enfant n’a qu’à dire “Attendeeeez agresseurs, ne bougez pas, je pose mon sac d’école. Voilà, permettez, je l’ouvre pépère… hop, je fouille dedans, parce que bon, c’est petit comme objet, mine de rien, ça se perd vite. Voilà, je l’ai. Attendez, j’ai du réseau ? Merde, bon, je lève le bras. Rah, c’est con que je ne mesure qu’un mètre trente-huit, attendez, je grimpe sur la poubelle là. Voilà, j’ai deux barres, bordel, pourquoi papa a pris une carte SIM chez Bouygues ? Hop. C’est bon, message envoyé. Maintenant, mon géniteur va venir me chercher. Vous seriez sympas de ne pas bouger et de l’attendre ici avec moi.”, et le voilà sauf. Ou alors, il se prend un gros coup dans les chicots et les agresseurs se débarrassent de tous ses appareils électroniques, parce qu’en général, ils commencent par ça. Ne me demandez pas comment je le sais, vous ne voulez pas savoir.

Alors éventuellement, des parents prudents peuvent en acheter plusieurs pour pouvoir tromper l’ennemi en leur faisant croire qu’ils ont trouvé le seul outil de géolocalisation dont l’enfant disposait, mais, nenni ! En en cachant un dans son rectum, par exemple, on se sent plus en sécurité. Par contre, on risque de traumatiser son enfant à vie. Sinon, faites vous aider par un prêtre. C’est un petit prix à payer pour assurer sa sécurité.

[...] les parents peuvent aussi délimiter des zones de sureté que l’enfant ne doit pas franchir : pratique pour les familles qui vivent dans des maisons avec jardins ou dans des résidences ; mais aussi pour les écoles ouvertes sur la rue (nous avons tous en mémoire l’exemple de ces bébés qui s’étaient faits la malle de leur crèche dans le Sud de la France) Un pas en dehors de ces lignes et un e-mail d’alerte prévient immédiatement les adultes.

Enfants heureux d'être en sécurité

Il est donc possible de délimiter la zone dans laquelle l’enfant peut vadrouiller ; si jamais il tente de s’échapper, un SMS vous est envoyé “Achtung ! Das petit chenapan tente ein flucht ! ” ; vous n’avez plus qu’à cliquer sur “Enregistrer comme lu” ou “Lâcher les bergers allemands” pour mettre fin à cette pitoyable tentative d’évasion. Bon, sans vouloir vexer personne : un enfant assez grand pour sortir seul de la maison est en général capable de comprendre qu’il doit virer le dispositif GPS qu’il a autour du cou s’il veut partir à l’aventure ; et un enfant trop petit pour comprendre ça sera souvent arrêté par une simple porte fermée à clé. Dans les deux cas, le bidule est donc inutile.

D’ailleurs, notez un autre paradoxe : l’objet serait fait pour les parents qui veulent surveiller leurs enfants. Et bien, figurez-vous qu’en général, les parents qui veulent surveiller leurs enfants, ils les surveillent. Ils ne disent pas “Tiens, je vais confier mon gamin à un appareil GPS pendant que je vais mater un bon vieux porno“.

On retrouve ce type de GPS sous différentes formes et prix. Il y a la clé USB dont le prix s’élève à 100 $, rajoutez à cela 14, 99 $ d’abonnement mensuel. On le retrouve également en format porte clé, une carte Sim y est incorporée et vous pouvez faire une demande de localisation à tout moment par SMS. Le coût s’élève à environ 130 € pour l’objet plus le coût des SMS. On peut l’acheter aussi sous forme de bracelet-montre, qui, disons le, fait étrangement penser au bracelet des prisonniers en liberté surveillée…

Bref, pour 130€ (sans abonnement), voilà le bonheur : votre bambin aura l’air d’un repris de justice. Par ailleurs, en portant bien au poignet son appareil, tous les kidnappeurs éventuels auront bien en vue le premier truc qu’ils doivent virer au marmot. A noter que moi, à 14,99$ par mois, si le gamin ne se fait pas kidnapper au bout d’un ou deux ans, je l’engueule en lui expliquant qu’il pourrait faire un effort, parce que merde, moi pendant ce temps, je paie. Alors, ho, je ne donne pas pour rien, je te paie un abonnement pour les kidnapping, alors tu es gentil petit merdeux, et tu vas trouver des talibans, des corses ou même des ninjas bretons (on les reconnait à la bigoudène au-dessus de la cagoule), et tu te fais emmener. Que je rentabilise un peu, là, ho. Petit con.

Comment peut-on oser mettre ce bracelet de surveillance sur un enfant ? L’idée même peut choquer, mais halte à l’hypocrisie. De nombreuses personnes ont déjà commencé à suivre leurs enfants sans vraiment l’admettre. Comment ? En fournissant un téléphone à son chérubin pour pouvoir le joindre à tout moment, les parents commencent ainsi à suivre leur enfant. Selon une étude du MRI(Mediamark Research and Intelligence), les enfants de 6 à 11 ans seraient 20% à posséder un portable. Grâce à une application sur Iphone, le papa ou la maman peuvent dorénavant situer sur une carte où se situe (l’Iphone de) sa progéniture. Faire croire que l’on a cédé aux caprices peut avoir ses avantages.

"Maman, vite, il y a un gros qui me kidnappe !"

La voilà, la ruse ! Inutile de mettre un bracelet à son gamin : un bon Iphone suffira ; en effet, pour localiser son gamin, on pourra… attendez, de 6 à 11 ans ? Mais bon sang, combien de temps un enfant de 6 à 11 ans peut il garder un Iphone avant de se réveiller nu comme un ver dans une poubelle municipale, dépouillé jusqu’à son slip Spiderman ? En tout cas, confier un Iphone à un gosse de 6 ans, ça doit être plaisant : la bête sait à peine lire et écrire qu’on la colle déjà sur la machine à SMS. Un avenir radieux s’ouvre à elle, plein de “lol“, “mdr” et autres “Téo t oo ? Franssoi il é vénerent ke t gagnai son pokémon” Et puis quel bonheur : payer le prix d’un Iphone plus d’un abonnement adapté chaque mois, hmmm… bref, mieux vaut être un enfant riche.

Remarquez, on ne kidnappe que rarement les enfants pauvres. Ou alors, juste pour rigoler.

Il sera bientôt possible de suivre son enfant via Facebook si vous êtes « ami » avec lui. Il suffit pour cela qu’il accepte de divulguer ses données de localisation pour qu’il soit repéré.

Ah oui. Ca me parait être une excellente idée ; surtout sur un réseau où c’est l’enfant qui choisit de publier ou non ses informations (c’est connu, en cas de kidnapping, il trouvera bien un moyen de mettre son statut Facebook à jour) ainsi, vous pourrez suivre toutes les pérégrinations du galopin “Matthéo – est au collège“, “Matthéo – est au conservatoire” ou encore “Matthéo – est en train de faire couiner cette coquine de Léa”, avec Maman qui clique sur “J’aime” et Papa qui poste en-dessous “Oublie pas ce que je t’ai dit sur la sodomie, fils. A ce soir à table, bisous“.

Bref. Kidnappeurs, dormez tranquilles.

__________________________________________________

Louis-Emilien fronça les sourcils en constatant la localisation de son fils ; d’après le GPS, il aurait dû être juste devant la maison ; et pourtant, par la fenêtre du bureau, le bon père ne voyait personne. Descendant pour vérifier la chose, le fier chef de famille nota que la boîte aux lettres semblait pleine ; quelle ne fut pas sa stupéfaction lorsqu’il tomba nez-à-nez avec la main gauche de son fils, portant encore son bracelet GPS.

Tremblant, il saisit la lettre qui l’accompagnait.

“Cher Monsieur,

Je vous remercie d’avoir acheté le premier numéro de la collection “Je récupère les morceaux de mon fils”, le numéro 1, le fascicule et le DVD “Jacques-Xavier va bien pour l’instant”, étant gratuits. Cependant, à partir de la semaine prochaine, les numéros seront plus chers ; afin de vous éviter une trop longue attente et vous éviter la tâche fastidieuse que représente le remontage d’un enfant en pièces détachées, je vous propose de m’acheter toute la collection “Jacques-Xavier” pour la somme de 150 000€.“

Il aperçut, griffonné en-dessous du courrier, un petit ajout

“Et rajoutez une caisse de brandy, vous seriez bien urbain“.

Louis-Emilien défaillit.

http://odieuxconnard.wordpress.com/2010/11/06/geolocalise-ton-fils-si-tu-veux-pas-quil-glisse/#comment-5639
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Géolocalise ton fils si tu veux pas qu’il glisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Citations] Tu seras un homme, mon fils (Rudyard Kipling (1910))
» Mon fils de 20 mois ne veut plus faire de sieste
» Tu seras un homme mon fils.
» Je veux te voir uni à Mon Fils, Jésus
» Mon fils de deux ne veux plus dormir seul du tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
May diwan :: Distraction, Loisirs Divertissements Récreation :: Tea Time de May Diwan-
Sauter vers: