May diwan

May diwan: Forum Musulman d'Expression française
 
AccueilCalendrierPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Sujets les plus actifs
Les femmes au paradis
Reflexion: Auteurs d'aujourd'hui
Lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui
Destin de femme
Voyage par la photo
Recettes salées du monde
Femmes libérées? Mon œil, dénonce Nancy Huston
Invocation pour se marier
Droit a l'Histoire Amazigh
Reflet dans un oeil d'homme
Meilleurs posteurs
May
 
amanar11
 
Jarod
 
Admin
 
mimouni
 
Lolita KlA
 
Passante
 
Rosalie
 
Nasrine
 
Merghed Soufian
 

Partagez | 
 

 Femme et exil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Femme et exil   Mer 17 Nov - 19:29



Citation :

L’exil, on le sait, est expulsion d’un lieu ou interdiction de séjour ; il peut également être éloignement, séparation volontaire, comme en situation de guerre. Dans tous les cas, il est empêchement d’être là où on désire être, là où on pourrait être. Ce " là " loin de se réduire à un lieu, peut être un moment, une communauté, une langue, un espace de résonance intellectuel, politique, affectif, etc. En ce sens, l’exil peut être intérieur : en soi, ou extérieur : autour de soi. Il rejoint, le plus souvent, l’un et l’autre univers de manière à habiter l’être déraciné, à dépayser l’être colonisé.

Cet appel de textes concerne l’expérience exilique des êtres humains catégorisés “ femmes ” non pas en tant que ces personnes seraient différentes des humains catégorisés “ hommes ”, mais en tant qu’elles sont d’emblée privées de la possibilité d’être pleinement. Dès la naissance, les femmes subissent une ségrégation conceptuelle en ce que la naturalisation des classes de sexe masque une domination (le masculin/universel l’emporte sur le féminin/paticulier) et annonce leur ségrégation matérielle (pour les femmes la division du travail signifie travail gratuit, double journée de travail et travail moins bien payé, donc pauvreté). À cette double ségrégation s’associent à divers degrés selon les cultures : une réification (“ soit belle et tais-toi ”), un isolement (la domestication), des menaces (le harcèlement sexuel, le viol, la violence conjugale), des contraintes (l’hétérosexualité, la maternité, l’altruisme communautaire — lorsque ces “ modes d’être ” sont forcés), ainsi que la négation de lieux d’épanouissement et d’autonomie (l’accès limité à l’éducation, sinon à des postes de haute direction).

http://www.poexil.umontreal.ca/events/colloqfemmes/colloqfemmes.htm

_________________
L'enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L'éducation : apprendre à savoir être.[Louis Pauwels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Femme et exil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» portrait d'une femme tibétaine en exil
» Le "salam" entre homme et femme
» Mémoire d'élève sage-femme
» Comment rendre une femme heureuse
» Les pertes s'écoulant de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
May diwan :: Médias et Questions Sociétales :: Générations jeunesses-
Sauter vers: