May diwan

May diwan: Forum Musulman d'Expression française
 
AccueilCalendrierPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Sujets les plus actifs
Les femmes au paradis
Reflexion: Auteurs d'aujourd'hui
Lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui
Destin de femme
Voyage par la photo
Recettes salées du monde
Femmes libérées? Mon œil, dénonce Nancy Huston
Invocation pour se marier
Droit a l'Histoire Amazigh
Reflet dans un oeil d'homme
Meilleurs posteurs
May
 
amanar11
 
Jarod
 
Admin
 
mimouni
 
Lolita KlA
 
Passante
 
Rosalie
 
Nasrine
 
Merghed Soufian
 

Partagez | 
 

 Mariage civil et religieux en Algerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolita KlA
Maydinaute
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Mariage civil et religieux en Algerie   Ven 18 Mar - 20:46

C'est une tres bonne et courageuse décision de la la part du ministre des affaires religieuses et des Waqfs. Dorénavant, pour qu'un mariage soit valide la Fatiha ne suffit pas et d'ailleurs elle n'est pas en elle même indispensable. Il faut qu'il y ait d'abord un mariage civil et après les époux s'ils le désirent feront ce qu'ils ont envie de faire et ceci a été décidé afin de protéger le droit des femmes qui n'étaient marié que par la Fatiha et se retrouvaient abandonnés ou délaissés très rapidement parfois étant enceinte ou avec enfant et l'enfant n'était même pas reconnus par le mari trop empressé de fuir ses devoirs et responsabilités.

===

«Notre décision de refuser tout mariage religieux avant le mariage civil est une décision tendant à protéger les droits des femmes», a déclaré le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, M. Bouabdellah Ghlamallah, lors du forum de l’ENTV, dont il était l’invité avant-hier.

En réponse aux questions des journalistes qui voulaient savoir sur quelles bases une telle décision fut décidée, le ministre du culte a précisé que c’est le nombre important d’abandons de famille enregistrés à travers le pays, notamment dans les milieux ruraux, qui est à l’origine de cette décision.

Selon M. Ghlamallah, «de nombreux hommes quittent leurs femmes avec lesquelles ils ne sont liés que par le mariage religieux, et ne reconnaissent même pas leur paternité dans certains cas, ce qui porte un préjudice important à ces femmes d’abord et à toute la société ensuite».

Par conséquent, ces agissements ont fini par donner une image peu reluisante de l’islam, «en l’obligation de laquelle certains ne croient plus et qui donne l’impression de ne pas protéger les gens», a ajouté le ministre. «Nous ne voulons pas qu’on dise que des gens souffrent ou perdent leurs droits à cause de l’islam», a encore justifié M. Ghlamallah.

Sur le plan purement religieux, et répondant à ceux qui ont accusé le ministre de favoriser le mariage civil au détriment de celui religieux, Ghlamallah a d’abord indiqué qu’il n’a pas apprécié ces propos qui veulent donner de nous une image de laïques, alors que, ajoute-t-il, «ni la société ni l’Etat ne sont laïques».

En notant au passage que «le problème à été traité des points de vue social et moral». Il a ensuite rappelé à ses détracteurs que «la Fatiha n’est pas en elle-même une obligation dans le mariage religieux, mais n’est qu’une bénédiction de celui-ci».


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mariage civil et religieux en Algerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Algérie:le mariage civil avant la "Fatiha"
» Mariage civil
» Quel lien de parenté interdit le mariage civil ? papi
» Mariage civil et loi naturelle !
» le mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
May diwan :: Médias et Questions Sociétales :: Général-
Sauter vers: