May diwan

May diwan: Forum Musulman d'Expression française
 
AccueilCalendrierPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Sujets les plus actifs
Les femmes au paradis
Reflexion: Auteurs d'aujourd'hui
Lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui
Destin de femme
Voyage par la photo
Recettes salées du monde
Femmes libérées? Mon œil, dénonce Nancy Huston
Invocation pour se marier
Droit a l'Histoire Amazigh
Reflet dans un oeil d'homme
Meilleurs posteurs
May
 
amanar11
 
Jarod
 
Admin
 
mimouni
 
Lolita KlA
 
Passante
 
Rosalie
 
Nasrine
 
Merghed Soufian
 

Partagez | 
 

 Puis-je encore travailler ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Puis-je encore travailler ?   Mar 17 Juil - 19:02



La valeur travail est-elle encore digne dans un monde en crise ? Vivre ou travailler ? Vivre et travailler ?

Je suis allongé. Mon corps se prélasse sur un parterre douillet de couettes. Le tissu s’imprègne de la chaleur naturelle de mon corps. Mes cheveux s'emmêlent à l'oreiller. Il est plat. Il supporte souvent le poids de mon crâne. Je cherche désespérément le calme. Dehors, je les entends. Ils s'impatientent. Ils s'énervent. Ils s'excitent. Ils revendiquent leur incapacité à prendre du temps. Ils sont dans l'urgence. L'urgence de se garer, l'immédiateté de boire un café, l'adversité d'acheter alors qu'ils n'ont besoin de rien. Ils passent le temps pour mieux lui échapper. Ils fuient la lenteur, snobent la douceur, s'inventent d'incompressibles emploi du temps. Ils polluent la terre par leur stress de pacotille. Je suis allongé et je cherche à imprimer la sérénité dans mon coeur. Mais, mon coeur explose d'indignation. Je hais leurs énervements, leurs soubresauts d'impatience. Caprices de l'occidental. Course à la perte de soi. Marathon vain pour fuir son identité au profit de la stature sociale. En vain, je tente d'éloigner leurs nuisances sonores qui sont plus intolérables que le vent tempétueux dans des forêts d'arbres centenaires. Eux, au moins, dans leur plainte feuillue, dégagent une puissance ancestrale, cosmique. Dans la rue, les bruits sont inutiles, vides d'amour, vides de beauté. Ils sont bruits sans poésie. Et là, allongé dans ma couette, à même le sol, je gémis. Je gémis pour que cesse, enfin, leurs frénétiques mouvements absurdes.

Je ne peux plus m'insérer dans ce rallye temporel où le seul dessein et de gagner sa croûte, d'accumuler quelques centaines d'euros pour assumer une subsistance. Je ne peux plus faire semblant, j'ai enlevé mon masque de la commedia Del Arte. Je suis à nu. Mon visage est le mien.

Mon coeur est pur. Mon esprit est serein. Je sais que je ne pourrai plus me lever tous les matins pour exercer un travail. Aliénation de l'homme par l'homme. Le travail n'est pas noble. Le travail avilit l'âme. Le travail nie le coeur. Le travail tue la créativité. Le travail morcelle le temps et donc la vie. La vie est courte. La vie exige de prendre soin de son rythme. La vie nécessite deux conditions existentielles : nourrir le corps et protéger le corps des agressions. En langage humaniste, c'est la capacité de manger correctement et de bénéficier d'un logement digne. Curieusement, le travail, haute distinction de l'identité sociale, ne permet plus de se nourrir correctement et de se loger décemment. Dans sa course folle à l'aliénation, manger et se loger sont devenus des luxes précieux qui seront bientôt aussi inaccessibles qu'une Porche ou qu'une rivière de diamants. Anormalité absolue, absurdité acceptée. Ils acceptent ces règles intolérables.

Je ne peux plus. Je me respecte. Mon être est bien plus digne qu'un travail routinier, abscons. Une mère ne met pas au monde un enfant pour le condamner au travail. Le travail a été créé pour justifier une ribambelle d'injustices. Il a un rôle unique : une illusion de compétences et de place. Sans travail nous serions, soit disant, rien. Vides. Indignes d'intérêt. Creux. Sans valeur. Quel abus. Je ne peux plus. Je ne peux pas. J'ai compris une chose. La vie n'est pas le travail. L'expression gagner sa vie devrait indigner, réveiller les consciences et révéler des engouements de liberté. Je ne peux plus. Je ne veux plus accepter cette prison. Le travail justifie l'existence de l'argent. L'argent est un outil sans noblesse. Normalement. Non, en fait, l'argent détermine les valeurs intrinsèques d'une personne. Le travail et la rémunération qui en découle établissent l'intégrité d'un individu. Ils justifient son droit à vivre et les conditions de son droit à vivre.

Je ne peux plus ne plus prendre le temps d'utiliser à ma guise la totalité de mes sens. Je ne peux plus ne pas développer mon esprit qui se nourrit d'un temps qui n'est pas morcelé. Ils vont tous de plus en plus vite et jamais, ils ne prennent le temps de penser. D'élaborer. De s'écouter et d'écouter l'autre. Par ce qu'ils travaillent, ils ont le droit d'injurier, de crier, de klaxonner, de faire la gueule. C'est pour mieux expulser l'ennui qui en découle. Ne travaille pas mon enfant, tu deviendras quelqu'un. Tu deviendras toi même. N'écoute pas mon enfant, les pourvoyeurs et défenseurs du travail. Eux, ils ne savent plus que l'existence est d'une intensité extraordinaire. Ils se sont noyés dans la course au travail. Dans l'obsession de gagner sa vie. "Gagner sa vie" expression terrible. Vivre sa vie est bien plus loyal.

Je ne peux plus. Car, le leurre est enfin en cours d'effritement. Le travail a offert l'illusion d'une stabilité sociale, d'une ascension sociale parfois. Aujourd'hui, le travail est démasqué. Le travail est l'outil qui permet de rendre les masses amnésiques. Le travail est la colombe des magiciens fortunés. Eux, ils ne travaillent pas. Ils savent que le travail est une torture et un avilissement. Ils le font faire par d'autres. Des millions d'autres.

Je ne peux plus. Et, je ne travaillerai plus. Je vais, enfin me respecter et sûrement mourir de faim. Manger étant à présent exclu des droits universels de l'Homme. L'origine du mot travail est : un instrument de torture à 3 pieux. Qu'attend l'Homme pour cesser d'accepter la torture ?

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/puis-je-encore-travailler-120102

_________________
L'enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L'éducation : apprendre à savoir être.[Louis Pauwels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Puis-je encore travailler ?   Mar 17 Juil - 19:12



Le revenu de base est un revenu inconditionnel, versé dès la naissance et cumulable avec tout autre revenu.

Pétition Européenne

En septembre prochain sera lancée une initiative citoyenne européenne (ICE) en faveur du revenu de base par notre réseau français, conjointement avec les réseaux militants et associatifs de 17 autres pays. Il s’agira, sur une durée d’un an, de rassembler 1 000 000 (un million) de signatures en Europe, dont au moins 54000 en France, afin que le revenu de base devienne un sujet de débat officiel de la Commission Européenne et du Parlement, et que ceux-ci prennent des mesures en ce sens.

Si vous souhaitez nous aider pour la campagne, merci de remplir le questionnaire disponible ici.


_________________
L'enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L'éducation : apprendre à savoir être.[Louis Pauwels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amanar11
Maydinaute
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 73
Localisation : juste devant toi

MessageSujet: Re: Puis-je encore travailler ?   Mer 25 Juil - 12:37

May a écrit:


Le revenu de base est un revenu inconditionnel, versé dès la naissance et cumulable avec tout autre revenu.

Pétition Européenne

En septembre prochain sera lancée une initiative citoyenne européenne (ICE) en faveur du revenu de base par notre réseau français, conjointement avec les réseaux militants et associatifs de 17 autres pays. Il s’agira, sur une durée d’un an, de rassembler 1 000 000 (un million) de signatures en Europe, dont au moins 54000 en France, afin que le revenu de base devienne un sujet de débat officiel de la Commission Européenne et du Parlement, et que ceux-ci prennent des mesures en ce sens.

Si vous souhaitez nous aider pour la campagne, merci de remplir le questionnaire disponible ici.

vers" dès la naissance ?
et ou peut on alors collecter ces resspources que l'on doit distribuer a tout chacin durant toute sa vie?

ne compter pas sur moi pour sous soutenir, un revenu doit etre en fonction du travail accompli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Puis-je encore travailler ?   Mer 25 Juil - 18:01

Ben en Algérie, le pétrole et le gaz suffisent normalement.

Pour le Maroc , le tourisme ou ..je sais pas Embarassed

Et les autres ,ils regardent leur richesses

_________________
L'enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L'éducation : apprendre à savoir être.[Louis Pauwels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amanar11
Maydinaute
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 73
Localisation : juste devant toi

MessageSujet: Re: Puis-je encore travailler ?   Mer 25 Juil - 19:10

May a écrit:
Ben en Algérie, le pétrole et le gaz suffisent normalement.

Pour le Maroc , le tourisme ou ..je sais pas Embarassed

Et les autres ,ils regardent leur richesses

Le petrole n'est pas une mane pour les Algeriens c'est plutot malefique, car cette richesse attire beaucoup de charlatan qui remplissent leurs poches et l'Algerien moyen souffre de meme que la jeunesse.
Tous les chantiers ouvert par l'Algerie n'ont pas été achevé dont
l'autoroute
la suppression des bidonvilles
la pauvreté
le logement

l'armée absorbe 13°/° du budget national idem au Maroc, mais l'Algerie n'a pas valorisé son agriculture et son industrie.

ce qui marche au maroc:
le phosphate
le poisson
l'agriculture
l'industrie auto avion peite machinerie
barrage a eau en grand nombre
sites touristiques en grand nombre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Puis-je encore travailler ?   Jeu 26 Juil - 8:43


Citation :
Le petrole n'est pas une mane pour les Algeriens c'est plutot malefique, car cette richesse attire beaucoup de charlatan qui remplissent leurs poches et l'Algerien moyen souffre de meme que la jeunesse.
Tous les chantiers ouvert par l'Algerie n'ont pas été achevé dont
l'autoroute
la suppression des bidonvilles
la pauvreté
le logement

l'armée absorbe 13°/° du budget national idem au Maroc, mais l'Algerie n'a pas valorisé son agriculture et son industrie.


Le pire c'est que tu as raison. En encore pire c'est qu'on dit que cette année , l'alégire est un pays riche , mais l'état du pays lui est desastreux.

On m'a dit oar contre qu' on allait bientot avoir le métro à Alger. Un métro au mlieu d'immeuble qui tombent en ruine. Ca vaut bien la peine Sad

Citation :
ce qui marche au maroc:
le phosphate
le poisson
l'agriculture
l'industrie auto avion peite machinerie
barrage a eau en grand nombre
sites touristiques en grand nombre

Ah ben , savais pas que le maroc avait autant de richesse. Tant mieux

_________________
L'enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L'éducation : apprendre à savoir être.[Louis Pauwels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puis-je encore travailler ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puis-je encore travailler ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourcentage de diets dans l'humanitaire ?
» Comment dois-je procéder ?
» TZR : puis ( dois ) je travailler sans ordre de mission ?
» De la Seconde à la 1S1 puis TS1
» DUT puis fac éco, possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
May diwan :: Médias et Questions Sociétales :: Actualité-
Sauter vers: