May diwan

May diwan: Forum Musulman d'Expression française
 
AccueilCalendrierPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Sujets les plus actifs
Les femmes au paradis
Reflexion: Auteurs d'aujourd'hui
Lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui
Destin de femme
Voyage par la photo
Recettes salées du monde
Femmes libérées? Mon œil, dénonce Nancy Huston
Invocation pour se marier
Droit a l'Histoire Amazigh
Reflet dans un oeil d'homme
Meilleurs posteurs
May
 
amanar11
 
Jarod
 
Admin
 
mimouni
 
Lolita KlA
 
Passante
 
Rosalie
 
Nasrine
 
Merghed Soufian
 

Partagez | 
 

 Ce n’est pas la rationalité qui nous distingue des animaux, mais ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolita KlA
Maydinaute
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Ce n’est pas la rationalité qui nous distingue des animaux, mais ...   Mer 1 Aoû - 10:20


l’imagination ! On découvre de plus en plus des animaux qui sont capables de petites prouesses de logique au point que notre intelligence ne semble pas aussi extraordinaire en fin de compte. Prenez cette vieille fable d’Ésope (qui a inspiré Jean de la Fontaine) :

« De la Corneille et de la cruche.
La Corneille ayant soif, trouva par hasard une cruche où il y avait un peu d’eau ; mais comme la cruche était trop profonde, elle n’y pouvait atteindre pour se désaltérer. Elle essaya d’abord de rompre la cruche avec son bec ; mais n’en pouvant venir à bout, elle s’avisa d’y jeter plusieurs petits cailloux, qui firent monter l’eau jusqu’au bord de la cruche. Alors elle but tout à son aise. »

Il s’avère que ces animaux sont dotés de capacités cognitives époustouflantes pour leur gabarit : on a pu vérifier que ces oiseaux sont capables d’utiliser des outils, de planifier l’avenir et l'on se demande s’ils ne sont pas capables de comprendre ce que les autres pensent. À propos de cette fable, on avait pu vérifier que ces oiseaux peuvent apprendre à mettre des cailloux dans l’eau pour récupérer un ver qui les nargue à la surface. Ce problème était à leur portée à partir du moment où les oiseaux avaient compris la mécanique de base.




Et les enfants ? On a répliqué ce genre d’expériences auprès d’enfants de 4 à 10 ans. 80 enfants ont participé à différents « jeux » et la motivation était que le jeton leur permettait d’avoir des cartes à collectionner (type Pokemon ou Panini) dont ils raffolent.

La première expérience consistait en deux tubes : l’un avec de l’eau et l’autre avec du sable (mettre des cailloux dans du sable ne fait pas grand-chose pour le niveau…). La seconde était similaire, mais deux objets étaient présents : des bouchons (qui flottent et donc ne font pas monter le niveau) et des cailloux. La troisième était bien plus subtile : trois tubes cette fois et de différents diamètres. Sauf que dans ce cas, la partie inférieure des tubes était cachée et connectées et on ne voyait pas bien par conséquent la relation causale en jeu.

C’est là où cela devient très intéressant.


« Mmmmmh, soit c'est complètement idiot, soit très innovant... »

Figurez-vous que les oiseaux intelligents comme la corneille s’en tirent bien aux deux premières épreuves « logiques ». En revanche, ils échouent complètement à la troisième tandis que les enfants (en général) ont tâtonné jusqu’à comprendre qu’en jetant les cailloux dans un des tubes larges, qui est relié au tube étroit où se trouve le jeton convoité, le niveau de ce dernier peut alors subséquemment monter.

Les enfants ne comprenaient pas le mécanisme, mais arrivaient à leur fin. Les oiseaux ont donc réussi, par essais-erreurs, à comprendre une relation causale claire dans les deux premières expériences. Devant la troisième, les oiseaux étaient déconcertés ; la tâche leur semblait irréalisable. Les enfants, eux, ont tenté même ce qui était contre-intuitif. C’est pour cette raison qu’ils adorent d’ailleurs tout ce qui est « magique » et qu’ils croient tout ce qu’on leur raconte comme histoires abracadabrantes.

Alison Gopnik est une experte en développement infantile à l’université de Californie et pense que cette étude montre que les oiseaux ont un sens développé de la logique. Les enfants ont un cerveau « pâte à modeler ». Tout ou presque est de l’ordre du possible.

MORALE DE LA FABLE ETENDUE : Un oiseau est adapté à apprendre sur ce monde. Un enfant est adapté à apprendre dans tous les mondes possibles.

http://www.sur-la-toile.com/article-16131-Ce-n%92est-pas-la-rationalite-qui-nous-distingue-des-animaux-mais-....html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amanar11
Maydinaute
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 73
Localisation : juste devant toi

MessageSujet: Re: Ce n’est pas la rationalité qui nous distingue des animaux, mais ...   Mer 1 Aoû - 16:23

Entre les fables de la fontaine et la verité la distance est mince et courte.
Les oiseaux sont capables de migrer de continents en continents en empruntant des itineraires connus qui leurs permettent de se reposer, se nourir, d'autres pour nudifier et trouver un partenaire, ce periple est possible grace a leur faculté d'utiliser les rayons magnetiques générés entre les 2 poles et qui traversent le globe terrestre dans un ordre bien défini.

Voila donc des oiseaux bien plus ingénieux que les hommes les plus doués.

Passons maintenant aux cafards, sensibles au tremblements de terre et changement climatique

les abeilles qui regagnent la ruche bien avant le début de la pluie

Rappelons aussi que le progrès technologique atteint par l'homme n'a été possoble que par la copie des animaux et la recherche dans leur intimité.


etc.. etC..
mois je crois que c'est l'humain qui est le plus minable des créatures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Ce n’est pas la rationalité qui nous distingue des animaux, mais ...   Mer 1 Aoû - 21:19

amanar11 a écrit:

mois je crois que c'est l'humain qui est le plus minable des créatures

Quand je brois du noir, je le crois aussi... geek

_________________
L'enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir. L'éducation : apprendre à savoir être.[Louis Pauwels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n’est pas la rationalité qui nous distingue des animaux, mais ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n’est pas la rationalité qui nous distingue des animaux, mais ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous irons, dans la joie, vers la maison de Dieu
» Préparons la fête de l'Ascension "A l'Ascension, Jésus nous ouvre le Ciel..mais avons-nous vraiment le désir du ciel ?"
» La correction fraternelle dont nous parle St Paul... mais qu'est-ce que c'est ?
» Grey's anatomy
» Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
May diwan :: Technologie Science Culture :: Culture-
Sauter vers: