May diwan

May diwan: Forum Musulman d'Expression française
 
AccueilCalendrierPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Sujets les plus actifs
Les femmes au paradis
Reflexion: Auteurs d'aujourd'hui
Lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui
Destin de femme
Voyage par la photo
Recettes salées du monde
Femmes libérées? Mon œil, dénonce Nancy Huston
Invocation pour se marier
Droit a l'Histoire Amazigh
Reflet dans un oeil d'homme
Meilleurs posteurs
May
 
amanar11
 
Jarod
 
Admin
 
mimouni
 
Lolita KlA
 
Passante
 
Rosalie
 
Nasrine
 
Merghed Soufian
 

Partagez | 
 

 La vie est une larme infinie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May
Maydinaute
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: La vie est une larme infinie   Mer 15 Sep - 21:22

Aussi loin qu'elle remonte dans mes souvenirs, elle a été hypersensible.Une sensibilité à fleur de peau , telle que tout la blesse, tout la vexe, à en devenir handicapant, les relation sociales devenant trop douloureuses.

Aussi loin qu'elle se souvienne, elle s'en est protégée par le silence, un silence lourd , solitaire , éprouvant.
Que de larmes versées, sans toujours raison, dans l'obscurité de la nuit, le mensonge d'un accident, la douleur d'une blessure

Son oreiller s'en souviendra.

A l'école, les copines ne voulaient pas jouer avec elle. Elle lui en voulaient parce qu'elle était différente ; elle ne savait en quoi.

Les enseignants la haïssaient parce qu'elle avait toujours de bonne notes, réponse à tout , toujours raison, à en devenir monotone et agaçant.

Et quand , dans certaines matières , elle dérogeait à cette règle, on lui en voulait car , elle ne le devait pas. Ça ne lui seyait pas.

A la maison, ce n'était pas mieux, pour je ne sais quelle autre raison.

En fait , il fallait avoir toujours de bonnes notes pour les uns, et le contraire pour les autres.

Casse tête chinois.

Elle leva la tête au ciel, vit les étoiles et médita.

Il faudrait être comme elles, brillante, scintillante et assez élevée et éloignée pour se protéger. se protéger de soi et des autres.

L'espace avait l'air si opaque, si mystérieux, si inconnu qu'instinctivement il l'attira. Et puisqu'elle ne comprenait pas la vie , sa vie, elle décida de le comprendre , lui, et tenter de trouver ses réponses, celle de la vie , de la mort , de l'au delà.

Un jour c'est sur , elle observerait les étoiles à travers un télescope, elle monterait dans une fusée pour voir la lune, Jupiter et Neptune.

C'était la belle 'époque de la conquête de l'espace. Les aventures d'Apollo passaient en boucle à la télé.

Moi je veux être cosmonaute annonça -t-elle fièrement à à sa famille.

Éclat de rire général!

Mais pour qui te prends tu, pour dire ça...tu crois que tu vas venir sur un cheval blanc sauver les monde...?

Médusée, elle ne dit mot. Elle ignorait que le monde avait besoin d'être sauvé et encore moins sur un cheval blanc.

Cette nuit là, il plut longuement des cordes de larmes aussi chaudes que silencieuses..

L'oreiller les séchera.

Et le temps passa. elle révisa ses prétentions à la baisse. Elle ferait ce qu'on lui demande , ce qu'on atteint d'elle. De toute façon , elle ne savait pas ce qu'elle voulait exactement faire plus tard. Elle patienta.

Des années plus tard, sa mère mourut et sa vie bascula.

Pas de mots pour le dire, pas de larmes pour l'exprimer, la vie , la mort , quel non sens absolu, à l'au delà.

Mais tout a une fin et la sécheresse émotionnelle aussi. La pluie retomba, une pluie de larmes violente , diluvienne comme un orage de montagne, puis s'arrêta.

Cahin caha , la vie reprit se droits . Elle finit ses études et se maria.

Une dépression surprise eut raison d'elle et l'éprouva.

De psy en psy, de monde en monde , elle se soigna mais ne guérit pas.

Elle ne savait plus si elle était plus malade , sous traitement ou sans , mais continua.

Puis un jour , sa vie de nouveau bascula.

Sa santé physique vacilla: des troubles de vision aux oedémes au pied en passant par des céphalées, des douleurs dans la poitrine, l'hypotension, les bourdonnements dans l'oreille, liste non exhaustive, elle ne vit le bout et elle trembla.

Elle finit par consulter et le verdict tomba: suspicion de tumeur pour raison d'effets secondaires liés aux médicaments.

Aujourd'hui elle vit dans l'angoisse, dans la douleur, dans le désarroi.

Des larmes et des larmes et des larmes...

Elle..c'est l'enfant douée, tête de classe.

Son oreiller en témoignera.

Le poète a dit:

La vie le matin

Quand la vie est un collier...
chaque jour est une perle
Quand la vie est une cage
chaque jour est une larme
Quand la vie est une forêt
chaque jour est un arbre
Quand la vie est un arbre
chaque jour est une branche
Quand la vie est une branche
chaque jour est une feuille...

http://oceania55.canalblog.com/archives/prevert_jacques/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vie est une larme infinie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Larme artificielles veganes pour les yeux !!!!
» Le grand Sûtra de la Vie Infinie
» Le 24 octobre: Larme de Crystal
» Le 24 octobre: Emmanuel et Larme de Crystal
» Le Sûtra de la Contemplation de la Vie Infinie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
May diwan :: Technologie Science Culture :: Culture-
Sauter vers: